Qu’est ce qu’un plan d’épargne en actions (PEA) ?


Proposé pour encourager l’investissement boursier à l’initiative des particuliers, le PEA ou plan d’épargne en actions se base sur l’exonération d’impôts sur les revenus et les plus-values. Il peut être créé auprès d’une banque, d’une poste, d’une compagnie d’assurance, d’une société de bourse ou d’une caisse d’épargne. Le PEA est accessible à toute personne âgée de 18 ans ou plus.

Quelles sont les conditions pour bénéficier d’un plan d’épargne en actions ?

plan-depargne-en-actions.jpg

Pour bénéficier d’un plan d’épargne en actions, vous devez avoir votre propre foyer fiscal en France. En effet, une personne ne peut pas avoir deux PEA appartenant à un même type. Toutefois, il vous est possible de détenir deux types de plan d’épargne en actions, comme 1 PEA classique avec 1 PEA PMA-ETI. Les personnes avec le même foyer fiscal que vous, comme vos enfants mineurs ou majeurs, ne peuvent pas avoir un PEA. Pour ouvrir un plan d’épargne en actions, vous devez signer un contrat avec la banque ou l’établissement d’assurances de votre choix. Il faut noter que la date du 1er celle de l’ouverture du PEA.

Quels sont les avantages d’un plan d’épargne en actions ?

plan-depargne.jpg

Le premier avantage du plan d’épargne en actions réside dans l’exonération fiscale. Il offre à l’épargnant l’occasion de bénéficier de l’amélioration des cours boursiers. Il est aussi considéré comme un outil permettant aux boursiers de diversifier leurs placements. La cinquième année suivant l’inscription, les plus-values ainsi que les revenus sont exempts d’impôts. Seuls les prélèvements sociaux sont donc appliqués. En effet, même la huitième année après la souscription au plan d’épargne en actions, vous pouvez encore verser à condition qu’aucun retrait n’ait eu lieu. À noter qu’avec un PEA, les placements éligibles sont loin d’être limités et concernent les actions françaises cotées et non cotées, les SICAV en France, les parts de SARL, les actions européennes, les certificats d’investissement cotés, les FCP en France, etc.